psuchogénéalogie.png

Psychogénéalogie

La psychogénéalogie est un outil développé dans les années 1970 par Anne Ancelin-Schützenberger. Elle a démontré que les événements, les traumatismes, les secrets et les conflits vécus par les ascendants d'un individu conditionnent ses faiblesses constitutionnelles, ses troubles psychologiques, ses maladies, voire ses comportements étranges ou inexplicables.

Elle s'est fondée sur ses propres observations et aussi sur des concepts issus de la psychanalyse, de la psychologie, de la psychothérapie et de la systémique.

Elle a orienté ses recherches sur le syndrome d’anniversaire et ses corrélations, entre autres, avec la psycho-histoire. 

L’héritage contacté dans ses dimensions psychique, matériel, symbolique et social peut ainsi consciemment s’intégrer et devenir sources de compétences nouvelles.

 

Comprendre son histoire familiale pour se libérer

S’intéresser à la psychogénéalogie permet de mieux comprendre l’histoire de son clan familial et de s’en approprier les racines, de s’approprier les forces mais aussi les fragilités transmises.

La compréhension de son arbre rend libre de se démarquer des traditions familiales conscientes ou inconscientes, libre d’oser être soi et de décider de choisir sa propre trajectoire de vie.

Ma spécificité : associer la psychogénéalogie à des techniques d’équilibration énergétique permettant de reprendre plus rapidement le cours de votre propre histoire, et de vivre les changements de façon confortable.

Une séance individuelle de psychogénéalogie dure 3 heures.

Une seconde séance est à prévoir 2 mois plus tard pour faire le bilan et continuer les avancées.

Des ateliers de 2 jours, limités à 8 personnes, sont également proposés offrant ainsi la possibilité de bénéficier de la puissance du groupe.